novembre 30

Parler en public : 12 actions simples et efficaces

Conseils pour progresser, développement personnel

0  comments

Nous pensons toujours que parler en public est réservé aux speakers professionnels. Mais en vérité, nous avons tous besoin d’apprendre à parler devant une audience ! Parfois, même pour exposer une idée dans une réunion, nous sommes envahis par un sentiment de gêne et de timidité.

Et pourtant, ce n’est pas une chose très difficile. Il vous suffit simplement de vous préparer à l’avance et d’avoir une certaine attitude lorsqu’il faudra parler. Voici quelques astuces pour vous :

1-Faites connaissance avec ce qui vous entoure :

Si vous allez parler pour un événement particulier, prenez toutes les informations nécessaires.

  • Le public : on ne peut pas parler devant un public si on le connaît mal ! Votre discours est différent selon votre audience. Donc informez-vous comme il se doit sur les gens qui seront en face de vous.
  • L’endroit : il faut connaître l’endroit où vous allez parler. Surtout si c’est votre première fois ou si c’est un grand événement. Ainsi, vous pourrez imaginer votre discours, comment vous allez marcher, où va se situer votre audience …
  • Les équipements : si vous avez l’occasion de vous rendre à votre scène la veille du grand jour, allez-y et assurez-vous que les équipements vous conviennent, et qu’ils fonctionnent ! Vous allez en plus vous familiariser avec, au moins vous n’aurez pas peur de tenir un microphone, porter une oreillette, entendre votre voix…

2-La pratique ! Beaucoup de pratique !

Notre cerveau n’a pas de limites. Sachez que plus vous répétez, plus vous maîtrisez votre discours. Mais il faut tout de même répéter intelligemment.

D’abord, essayez de réécrire votre texte plusieurs fois. L’écriture est un excellent moyen de répétition. Mais privilégiez un discours sous forme de différents points. Ça vous facilitera la mémorisation.

Vous pouvez aussi vous lancer quelques défis. Ceux-ci vous permettent de voir à quel point vous maîtrisez votre discours. Oui oui ! La répétition dans le calme n’est pas un indicateur très fiable ! Essayez de répéter pendant que vous faites quelque chose d’autre en parallèle : cuisiner, bricoler, balancer votre enfant… Ces petites idées ajoutent de la complexité à vos répétitions.

3-Contrôlez-votre esprit

Lorsque vous vous préparez pour parler en public, vous pensez au pire ! Vous avez l’impression que vous allez tout oublier, que vous tomberez sur scène ou que vous allez tout gâcher.

Savez-vous que ces situations sont très rares ? Il y a vraiment de très faibles chances de gâcher un discours. Donc tout ce que vous imaginez n’est qu’un ensemble d’idées négatives que votre cerveau construit et auxquelles vous croyez.

Le seul moyen de les éviter et de rester positif. Dites-vous que même si vous oubliez un mot ou une phrase, vous êtes capable de tout rattraper, même s’il faudra improviser. Pas parce que vous êtes un super-héro, mais parce-que vous maîtrisez simplement votre discours. Ce n’est pas sorcier hein !

4-Pratiquez des exercices de relaxation avant de parler en public

Avant d’entrer sur scène, il y a de petits exercices qui favorisent le transport de l’oxygène vers votre cerveau :

  • La respiration profonde et l’expiration progressive : respirez lentement et très profondément jusqu’à gonfler votre thorax au maximum. Après, expirez très lentement. Vous devez prendre votre temps lors de l’expiration.
  •  La respiration alternative : fermez une narine et respirez lentement avec l’autre. Et faites l’inverse lors de l’expiration. Ce genre d’exercice permet non seulement une bonne assimilation d’oxygène, mais vous donne aussi une respiration calme et parfaitement régulière.
  • Comptez de 1 à 100, puis de 100 à 1. Vous allez divertir votre cerveau et le laisser se concentrer sur autre chose que le discours en public.

5-Lorsque la parole est à vous, ne parlez pas tout de suite !

Les speakers professionnels recommandent toujours de ne pas parler tout de suite. Sachez que les gens qui vous regardent vous analysent en même temps. Et lorsqu’ils vous voient parler directement en sortant sur scène, ils voient en vous une sorte de peur ou d’insécurité.

Vous allez dire que beaucoup de gens le font ? Effectivement ! Et c’est une très grosse erreur. Il faut plutôt entrer sur scène, se mettre en face du public, respirer calmement et ensuite commencer à parler à votre public.

Cette stratégie vous donne un air plus confiant. Vous aurez une attitude plus calme, moins        « nerveuse » et vous serez doté d’une certaine maîtrise.

6-Pour parler en public, il faut maîtriser le langage corporel

Il ne suffit pas seulement de dire des mots pour parler, votre corps parle aussi ! L’auditeur remarque chaque geste que vous faite. Donc voici ce que vous devez faire pour avoir une attitude confiante :

  • Prenez une bonne posture : écartez un peu les jambes et ajustez votre torse. Ne le bombez pas trop mais ne restez pas renfermé sur vous-même.
  • Mettez vos coudes en angle droit : et éloignez-les un peu du tronc de votre corps. Ainsi vous pouvez facilement bouger vos bras.
  • Parlez avec vos mains : lorsque vous parlez, utilisez vos mains pour capter l’attention. D’abord, ça vous évite de rester figé comme une statue. Et en plus, vous pouvez utiliser vos mains pour illustrer quelque chose, énumérer des points sur vos doigts…

7-Misez sur le contact visuel :

Lorsque vous regardez dans les yeux des gens, ils sentent que vous leur parlez directement. Ils vous suivent alors mieux et sont beaucoup plus attentifs.  Au moins, vous ne risquez pas de voir votre audience dormir !

Vous pourriez penser que le contact visuel est difficile lorsque l’audience est très grande. Mais peu importe le nombre, vos yeux doivent fixer le public ! Et ne faites surtout pas l’erreur de ne regarder que les premiers rangs. Alternez entre les rangées pour captiver l’attention de tout le monde.

8-Parlez très lentement :

Lorsque vous êtes stressé, vous sentez que votre cœur bat très vite. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que vos mots aussi accélèrent. A un certain moment, votre public ne pourra même pas vous suivre !

C’est bien pour cela qu’il faut contrôler la vitesse de ses mots pour bien parler en public. Si vous vous rendez compte que vous allez trop vite, faites une pause. Arrêtez de parler pendant un instant, respirez, prenez de l’eau et reprenez !

Ne vous en faites pas pour le public, il sera indulgent. Il sera même beaucoup plus indulgent que vous ne le pensez ! Alors mettez-vous à l’aise et montrez aux gens que vous prenez du plaisir à leur parler. Vous êtes là pour donner du votre, pas pour en finir et vous enfuir.

9-N’oubliez pas l’émotion et l’humour :

Lorsqu’il faut parler en public, vous n’allez pas faire un spectacle de rire, certes. Mais rien ne vous empêche de glisser des propos drôles ou de rire de certaines situations. Essayez aussi d’ajouter une caricature, une blague cachée ou quelque chose de sympathique dans vos présentations.

Si par exemple vous parlez des moyens de communication sur le marché, glissez une image du journal de Mickey pour représenter les revues. Les gens vont rire et vous suivront mieux par la suite.

En parallèle, vous pouvez très bien avoir des moments émotifs lors de votre présentation. Par exemple, en racontant des anecdotes qui vous ont marqué et où vous avez tiré une leçon. Les gens se souviendront de cette leçon grâce à ce que vous leur avez fait ressentir à ce moment.

10-  Respectez le temps qu’on vous donne :   

Votre passage sur scène ou votre intervention est toujours limité par le temps. Vous pouvez finir en moins de temps que prévu, mais ne dépassez jamais le timing prévu. Le public verra ça comme de l’excès.

Votre audience pensera que vous ne vous êtes pas bien préparé ou que vous avez trop improvisé et que là, vous êtes perdu dans vos pensées. 

11-  Demandez des feedbacks :

On peut parler en public à la perfection, et être un vrai professionnel de la prise de parole. Mais on n’arrive pas à satisfaire le public. 

Le seul moyen de le savoir est de demander l’avis du public. N’ayez pas peur de recevoir des critiques ou d’être mal vu. Osez demander des feedbacks et à en tirer bon profit. 

Si vous n’osez pas écouter les feedbacks directement, vous pouvez par exemple mettre un registre de doléances, passer des post-its aux gens pour recueillir leurs commentaires ou utiliser la technologie pour ça. Ainsi, tout est anonyme et les gens n’auront pas peur d’être honnête avec vous. 

12- Visionnez les enregistrements de votre passage :

L’avis de votre public compte beaucoup, mais le vôtre compte encore plus ! Car à chaque fois qu’il faudra parler en public, vous devez vous améliorer et faire mieux que la précédente. 

L'autocritique est souvent bénéfique. Donc prenez vos vidéos et visionnez-les seul. Vous allez remarquer quelques défauts ou points à améliorer. Vous verrez aussi votre attitude, comment vous avez réagi au stress, comment était votre public… 

En rassemblant toutes ces données, vous avez un rapport détaillé de votre prestation et vous savez exactement ce qu’il faut modifier la prochaine fois. 

Parler en public n’est pas seulement une compétence à acquérir. C’est aussi un moyen de vous démarquer, d’obtenir une certaine notoriété avec votre public et de vous mettre en valeur. 

Avec une bonne prise de parole, vous gagnez aussi de la confiance en vous et osez parler devant les autres plus souvent. 

Share Button

Tu pourrais aussi aimer

décembre 22, 2020

décembre 6, 2020

décembre 5, 2020

décembre 4, 2020

Laissez nous un commentaire 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Recevez GRATUITEMENT La méthode en 4 étapes pour atteindre vos objectifs

Entrez simplement votre email pour recevoir gratuitement le guide :