juillet 10

Comment soigner un burn-out : 7 actions simples

développement personnel

0  comments

Dans notre vie professionnelle, nous sommes tous exposés à différents problèmes. Il peut s’agir de soucis d’ententes avec les collègues de travail, le manque de reconnaissance par l’employeur ou les difficultés du travail.

Certains gèrent bien ces différents problèmes. Ou plutôt, les gèrent bien pendant une durée limitée ! Car à un certain moment, l’environnement professionnel devient toxique. La personne ne peut plus travailler ! Non pas parce qu’elle veut éviter les problèmes, mais car elle est sujette à un épuisement professionnel !

L’épuisement professionnel, ou encore appelé le burn-out, un véritable problème de santé publique. Durant les dernières années, ce problème fait partie des motifs de consultation fréquents dans les services de psychiatrie et de médecine de travail. Mais nous devons savoir qu’il est possible d’éviter tout cela. Voyons donc comment soigner un burn-out à ses débuts !

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un burn-out ?

Beaucoup de gens confondent entre stress professionnel et burn-out. Il faut savoir que c’est très différent. Le stress professionnel vient suite aux longues journées de travail.

Il se manifeste par une fatigue, un énervement inhabituel et quelques signes de fatigue qui disparaissent après un peu de repos. Et on a toujours envie de continuer à travailler après.

Par contre, le burn-out est un épuisement total lié au travail. La personne éprouve un sentiment de détachement de son travail. Et il y a surtout beaucoup de symptômes physiques : douleurs et migraines, nausées et signes digestifs ainsi que des insomnies.

Les gens qui souffrent d’épuisement professionnel ressentent aussi qu’ils sont inutiles ou qu’ils n’apportent aucun plus dans leur lieu de travail. D'ailleurs, ce sentiment précisément est lié au manque de reconnaissance de la part de son équipe.

En tant qu’être humains, nous avons tous besoin de reconnaissance. Et surtout lorsque nous faisons beaucoup d’efforts.

On peut aussi parler de manque de motivation, voire une perte totale d’envie de travailler. Sauf que lorsque la personne laisse tomber son travail, elle ne se sent pas forcément mieux ! Ce qui est paradoxal et très fatigant.

Quelles sont les attitudes à adopter pour éviter ou soigner le début d’un burn-out ?

1-Identifier ce qui est stressant et l’éliminer 

Comment soigner un épuisement professionnel si on subit un stress constant ? La première chose à faire est de s’éloigner de tout ce qui est stressant dans notre environnement.

Il faut commencer par l’évitement des conflits au travail. Il y a toujours des malentendus certes, mais il ne faut pas que ça devienne une partie de notre quotidien.

S’il le faut, on peut même être hypocrite si ça vaut la peine. Si par exemple vous n’aimez pas une personne qui travaille avec vous, mais que celle-ci vous embête toute la journée car vous n’avez pas dit bonjour, dites-le et évitez les problèmes !

Par la suite, il faut aussi vous mettre dans la tête que vous êtes un humain, pas un robot ! ça ne sert à rien de vous fixer des délais impossibles.

Et surtout d’essayer d’atteindre des niveaux de compétence dans un temps record juste pour impressionner les autres ! Soyez indulgents avec vous-même. Cela vous éloignera beaucoup de l’épuisement.

2-Permettez-vous de faire des pauses

Biologiquement parlant, le cerveau humain ne peut pas supporter trop de pression durant une longue période. Il faut donc lui accorder des pauses pour qu’il puisse être productif.

Lorsqu’on parle de pauses, il y en a deux types :

  • Les pauses durant la journée : si par exemple vous travaillez sur un ordinateur, faites des pauses de 15 minutes pour vous étirer et regarder quelque chose d’autre qu’un écran.

    C’est-à-dire qu’il faut éviter même le téléphone durant ces pauses. Allez vous promenez, parlez aux gens, appelez vos proches… Essayez de vous détacher de votre travail durant cette pause.

  • Les vacances : il est complètement absurde de cumuler ses congés ! Vous avez droit au repos. Même si vous ne voulez pas, votre cerveau en a besoin ! N’hésitez donc pas à prendre votre congé et à en profiter loin de l’atmosphère du travail.
    Sinon, on ne sait pas comment soigner cet état en restant attaché à votre boulot.

3- Comment soigner un burn-out si on accepte tout ?

Il faut savoir dire non ! Que ça soit dans la vie personnelle ou encore plus dans la vie professionnelle. Il y aura toujours des tâches supplémentaires de la part de votre patron,

une envie de compléter le travail des autres ou simplement une envie d’apporter de l’aide. Mais tout ceci est un piège !

Lorsque vous ressentez que vous êtes ‘’full’’, n’hésitez pas à dire : « non, je ne peux pas faire ceci » ou alors « ce n’est pas mon travail ». Si vous êtes à la tête d’une équipe, déléguez les tâches aux autres selon leurs compétences. Ainsi, vous allez garantir un travail de qualité et en peu de temps.

4-Déterminez vos priorités

Le burn-out débute souvent lorsqu’on n’est pas assez organisé. Ou alors quand on ajoute constamment des tâches en plus et qu’on ne sait plus par où commencer. C’est pour cela qu’il faut prioriser ce qu’il faut.

Ceci vous permettra d’avoir une liste de tâches claire et nette selon vos priorités. Et en plus, ça vous évitera de vous perdre entre 10000 choses à faire en même temps. Essayez de faire ça dans votre vie personnelle aussi. Car ça vous évitera de la confondre avec le travail.

5- Créez un plan journalier

Nous avons parlé plus haut de faire une liste de tâche, chose qui n’est pas du tout facile et qui peut nous rendre malade ! Comment soigner ça ? Avec une structure journalière bien établie !

Dons, il faut prendre un agenda, noter ses réunions et tous les projets fixes. Et par la suite, ajouter le reste du travail selon le temps restant. Essayez de tout noter jusqu’au moindre détail. Plus votre plan journalier est détaillé, plus ça sera facile de le réaliser.

Encore une fois, ne vous fixez pas des limites irréalistes ! Respectez dans votre plan le temps des pauses et un petit écart entre vos missions afin d’éviter de vous sentir en retard et de vous surmener par la suite.

6-Comment soigner un burn-out en se faisant accompagner ?

Lorsqu’on parle d’accompagnement, ce n’est pas forcément un accompagnement professionnel (psychologie, psychiatre…) L’idée est de vivre en alchimie avec son entourage.

Par exemple, vous pouvez faire appel à des mentors qui sont probablement employés dans votre entreprise. Essayez de trouver des gens expérimentés, qualifiés et à l’écoute. Ils pourront sûrement vous aider, car ils ont vécu ça auparavant.

Essayez aussi de rejoindre des groupes de personnes. Vous pouvez par exemple créer un club avec vos collègues de travail.

Mais celui-ci n’aura rien à avoir avec votre carrière professionnelle. Par exemple, vous pouvez sortir ou faire une activité de distraction après les heures de travail. Beaucoup de gens témoignent que c’est une idée efficace pour briser la glace et détendre l’atmosphère du travail.

Mais aussi, vous pouvez vous joindre à des groupes de personnes loin de votre travail. Essayez les associations à différents buts ! Celles-ci vous permettent de passer du temps, de faire connaissance et de vous sentir utile.

Rappelons-nous que la première chose qu’on ressent lors d’un burn-out est le fait d’être inutile. Essayez-donc de créer des activités où vous aidez les autres par exemple !

Et enfin, si vous ressentez que ça va mal, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels. Vous pouvez consulter votre médecin de travail. Il verra si vous avez besoin de médicaments pour vous calmer ou alors d’un suivi spécialisé.

7-Il y a du bon partout !

On a beau le dire, mais ce n’est pas toujours facile d’y croire. Sauf que là, vous êtes obligé de le croire ! Sinon, comment soigner votre problème si vous êtes pessimistes dans tout ce que vous faites ?

“Le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme est de volonté.”

Être optimiste est un choix. Comme on le dit souvent, il faut voir le verre à moitié plein et non pas à moitié vide. Vous comprenez que c’est seulement une vision des choses. Vous pouvez bâtir tout un empire de positivité autour de vous si vous y tenez.

C’est seulement ainsi que vous vous sentirez bien dans toutes les circonstances.

Même dans les moments les plus stressants et les plus épuisants, dites-vous que vous faites ça pour votre carrière.

Même si vous sentez votre employeur profiter de vous, prenez ça comme un gain d’expérience dans le travail. C’est en adoptant des petites attitudes comme celle-ci que vous créer de grands soulagements.

Finalement, pour comprendre comment soigner un burn-out, il faut comprendre qu’on doit d’abord s’accorder de l’indulgence et ne pas se forcer.

Il faut aussi savoir gérer ses relations et ne pas les laisser prendre le dessus sur son humeur. Et enfin, développer sa personne du coté professionnel et aussi personnel. C’est la liaison de tout ceci qui donne un caractère fort et résistant dans le milieu professionnel.

Share Button

Tu pourrais aussi aimer

août 26, 2020

août 24, 2020

août 21, 2020

août 19, 2020

Laissez nous un commentaire 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Recevez GRATUITEMENT La méthode en 4 étapes pour atteindre vos objectifs

Entrez simplement votre email pour recevoir gratuitement le guide :